Espagne: un marché animé par les investisseurs

Espagne: un marché animé par les investisseurs

Une résidence secondaire en Espagne ?

Les bonnes affaires pour acheter en Espagne existent encore. L'immobilier espagnol prend de la valeur chaque année et sa rentabilité locative ne cesse d'augmenter. 

Investir dans une résidence secondaire en Espagne est un excellent placement, presque sans impôts locaux !

Les francophones raffolent de l'Espagne: en 2021, on estime qu'ils sont plus de 20 millions à y avoir séjourné. Et presque tous reviennent, quelques-uns pour y vivre, d'autres avec l'envie d'acquérir une résidence secondaire en Espagne.

Est-ce vraiment une bonne idée ? 

Evidemment, tout dépend de votre budget, de vos besoins et de vos envies. Il faut reconnaitre que l'Espagne présente un grand nombre d'atouts pour les francophones en mal de résidences secondaires au soleil et en bord de mer.

Tout le monde n'a pas les moyens de s'offrir un pied-à-terre sur la côte d'Azur ou sur la côte Atlantique. Et le gros avantage de l'Espagne, en dehors du soleil toute l'année, c'est que l'on y bénéficie d'un rapport qualité/prix imbattable en terme d'immobilier (et de coût de la vie) pour ceux qui veulent être au bord de la mer et profiter du soleil, sans oublier ses trésors architécturaux et gastronomiques.

Un marché animé par les investisseurs étrangers

La bonne nouvelle c'est que l'on peut encore y réaliser de très bonnes affaires immobilières... Même si le marché espagnol a redémarré depuis 3 ans. A l'échelle du pays, la crise espagnole est belle et bien terminée.

Les prix avaient chutés en moyenne de 30% en 2008 et 2013. Ils sont ensuite repartis à la hausse, de manière très significative à Barcelone, Madrid ou aux Baléares, et plus modéré dans le reste de l'Espagne. Bien sûr, il s'agit de moyenne. Le marché de la résidence secondaire est animé surtout par des investisseurs étrangers.

Des prix encore très attractifs

Les prix sont nettement moins élevés en Espagne que dans les pays francophones, France, Belgique, Suisse. Pour moins de 200 000 euros vous avez la possibilité d'acquérir un appartement de 80 à 100 m² à Valence, Alicante ou sur la côte andalouse, et en faire votre résidence secondaire en Espagne et pourquoi pas, votre résidence principale.

Une fiscalité locale très réduite 

Autre bonne nouvelle: la fiscalité y est très attractive avec, en particulier l'absence de taxe d'habitation ! Et un impôt foncier très faible y compris pour une résidence secondaire. 


Déccouvrez tous nos biens à vendre en Espagne et à Tenerife ici !

Vous hésitez? Téléchargez notre E-book Guide de l'investisseur en Espagne, c'est gratuit !